Conférences de L'Unebévue 2019

sproc iSPROC !

ou du corps à l'envers

Mireille Lauze

Samedi 18 mai 2019 de 14H00 à 16H30

au rez-de-chaussée du Lucernaire, 53 rue Notre-Dame des Champs, 75006 Paris

 

Annonce

S’oublie souvent que c'est un corps qui voit et qui entend des images de cinéma…

Mais quel corps quand le film se glisse en quelqu’un, de façon aussi dissimulée et inattendue que l’arrivée de l’amour ou du désir, comme un couteau, parfois ?

Quel corps quand le film est un moyen par lequel on fait son sac et on s’éloigne de tout ce que la chambre et l’habitude et la société et la famille représentent ?

Film, documentaire, art, culture, militant : le mot charge tellement la chose qu’elle ne peut plus s’envoler. Voilà comment on meurt.

Comment meurt une image ? Ecrasée par les commentaires explica- tifs, immobilisée par les discours interprétatifs, enfouie sous les représentations convenues…

Il faudrait savoir à quel point notre besoin de stabilité, d’assurance, notre besoin de prévoir est profond. A quel point nos structures de survie sont rigides, à quel point elles nous rendent soupçonneux et inflexibles, à quel point les structures de contrôle sont présentes, celles qui sont en nous comme celles qui nous entourent, pénètrent dans l’intimité de notre corps, de notre esprit, de nos sensations. Leur terreur est bien réelle, mais nous sommes complices de la répression, l’habitude calme même la douleur.

Partir en voyage, glaner sur le trajet sons, images et textes, les mettre dans nos besaces trouées, sans savoir où cela nous mènera… le scénario ne sera pas écrit…

 

Participation aux frais : 10€ l’après-midi