Workshop 2016

Choerrances/cohérences et chaosmose

Marco Candore, Anne Querrien et Mayette Viltard

 

Samedi 18 juin 2016, à L'Entrepôt 7 & 9 rue Francis de Pressensé Paris 75014


Programme

wiLe matin au bar-forum

Le débat se développera sur la base d’un texte d’anne Querrien, accompagné de quelques autres. Voir plus loin "Textes"

Les anarchies couronnées se substituent aux hiérarchies de la repré- sentation, comme les distributions nomades remplacent les distribu- tions sédentaires, se déploient dans des espaces illimités de manière non appropriatrice.
en opposant la capacité à respecter le délire à l’ensemble des constructions philosophiques de la représentation (dr. p70), deleuze enfourche le même cheval de bataille que Jean Oury et Félix Guattari dans un autre contexte : le système politique digne de notre partici- pation n’exclut pas les fous, au contraire il en fait des poissons pilotes, des artistes, dans la saisie de la réalité. À l’extrême du texte supportable, antonin artaud désigne l’anarchiste couronné comme personnage conceptuel de ce système. et le deleuze de Différence et répétition est prêt à accueillir le Guattari qui transformera ses séries en propositions machiniques et désirantes. La chaoerrance qui s’oppose à la cohérence de la représentation (dr. p80) deviendra la Chaosmose à l’issue de leur travail commun.

extrait du texte d’anne Querrien

L'après-midi à la Galerie

nous continuerons le workshop avec un court- métrage, Lipodrame, de Marco candore, et quelques vidéos.

Textes :

Anne Querrien, intervention à Cerisy, été 2015 : Deleuze politique avant la rencontre avec Guattari. La politique en-deçà et au-delà de la représentation ?
Gilles deleuze : Pensée et cinéma. Cours 83 du 26/03/1985
René schérer : Visions croisées
Antonin artaud : Sorcellerie et cinéma (1927)

Deux livres :

Antonin artaud : Héliogabale ou L’Anarchiste couronné. Gallimard. Félix Guattari : Chaosmose

Avoir le sens de l’unité profonde des choses, c’est avoir le sens de l’anarchie, – et de l’ef- fort à faire pour réduire les choses en les ramenant à l’unité. Qui a le sens de l’unité a le sens de la multiplicité des choses, de cette poussière d’aspects par lesquels il faut passer pour les réduire et les détruire.
Et l’anarchie, au point où Héliogabale la pousse, c’est de la poésie réalisée.

Héliogabale ou L’Anarchiste couronné. Antonin Artaud