2018 19iClinic Zones 2018-2019 flyer pdf

L'intensification des corps

Paris  Les 17 et 18 novembre 2018

Holiday Inn 79 avenue du Maine

75014 Paris

Samedi de  9H à 18H et dimanche de 9H30 à 16H

 Argument

Nous commencerons par un film. Un film italien, sans moyens, sans distribution, sans DVD, juste un moment intense quand il passe dans les festivals.

 

Lacan s'était donné le signifiant en faisant la part trop belle à la structure. Quatre années, voire six, pour remonter la pente de la catastrophe de Bonneval et proposer un mythe pour le vivant. Mais dès la parution de Logique du sens, Lacan déclare qu'il n'y a pas de rapport sexuel, et voilà que les trois possédés qu'il avait tenté de contenir dans leur boîte à malices font leur retour en force et envahissent ses séminaires. Le signe et ses interprétations magiques, la jouissance et son tourbillon sans bord, le corps vivant et ses rites aux dieux obscurs ...
Et ce n'est pas tout. Car la biopolitique ne s'arrête pas à la porte du cabinet du psycha­nalyste. « Ce que je cherche, c'est à essayer de montrer comment les rapports de pou­voir peuvent passer matériellement dans l'épaisseur même des corps sans avoir à être relayés par la représentation des sujets. Si le pouvoir atteint le corps, ce n'est pas parce qu'il a d'abord été intériorisé dans la conscience des gens. Il y a un réseau de bio-pou­voir, de somato-pouvoir qui est lui-même un réseau à partir duquel naît la sexualité comme phénomène historique et culturel à l'intérieur duquel à la fois nous nous recon­naissons et nous nous perdons "• déclare Foucault. Ainsi, la biopolitique caractérise une société du contrôle du vivant à l'œuvre depuis le XVlllème siècle qui vise à " ratio­naliser les problèmes posés à la pratique gouvernementale par les phénomènes pro­pres à un ensemble de vivants constitués en population "·

La biopolitique peut se comprendre comme un principe politique de mise en ordre de tous les domaines de la vie. l'assujettissement des corps et le contrôle des popula­tions. Elle s'appuie sur une intensification du corps, une problématisation de la santé et de ses conditions de fonctionnement ; il s'agit de nouvelles techniques pour maxi­maliser la vie... Les organismes appartiennent à la puissance publique : on nationa­lise les corps.

 

Notre vocabulaire a peut-être un temps de retard. Nous parlons de zones de réten­tion, d'hôpital psychiatrique, d'institut médico-pédagogique, de maison de retraite, de prison, pour le migrant, le fou, l'handicapé, le vieux, le délinquant, autant de mons­tres sociaux « nécessitant » des états d'exception. Mais peut-être nous faut-il consi­dérer de plus près ce qui amène Agamben à envisager « le camp », comme ce qui caractérise aujourd'hui, notre société, le camp étant le paradigme même de l'espace politique au moment où la politique devient biopolitique. On assiste à une animalisa­tion progressive de l'homme. Après avoir considéré l'animal comme un objet auquel il a fait subir de multiples sévices, après avoir abusé de lui au-delà des nécessités vitales, le piège se referme sur l'homme lui-même.

Voilà qui amène à d'autres considérations. Il devient impératif, pour le psychanalyste, de saisir à quelles forces obscures il ouvre la porte s'il quitte l'abri du signifiant comme étant l'alpha et l'oméga de sa pratique. Si l'on suit Foucault, « en Occident (au lieu que dans les sociétés dotées d'un art érotique, c'est l'intensification du plai­sir qui tend à désexualiser le corps), c'est cette codification du plaisir par les lois du sexe qui a donné lieu finalement à tout le dispositif de la sexualité. Et celui-ci nous fait croire que nous nous libérons quand nous décodons tout plaisir en terme de sexe enfin découvert. Alors qu'il faut tendre plutôt à une désexualisation, à une économie générale du plaisir qui ne soit pas sexuellement normée "·


 

Intervenants

 Michèle Duffau - Marie-France Basquin - Mayette Villard - Françoise Jandrot - Luc Parisel - Xavier Leconte - Marie-Magdeleine Lessana - Rosine Liénard - Anne Marie Ringenbach - Anne-Marie Vanhove - François Dachet - Ninette Succab - Claude Mercier - Jean-Hervé Paquot - Colette Assouly-Piquet - Marie Jardin - Julio Barrera-Oro

 

 

 

Quelques textes :

 

Giorgio Agamben

  • La communauté qui vient, théorie de la singularité quelconque. Paris : Éditions du Seuil, 1990.
  • Moyens sans fins - Notes sur la politique, Paris, Payot Rivages, 1995
  • Homo Sacer 1, le pouvoir souverain et la vie nue, 1995. Paris : Éditions du Seuil, 1997. - État d'exception, Homo Sacer Il, 1, 2003.-Ce qui reste d'Auschwitz, Homo Sacer Ill,1998. Paris :Édi­ tions Payot et Rivage, 2003. Paris : Éditions du Seuil, 2003.

Pierre Dardot et Christian Laval

  • Commun, essai sur la révolution au XX Ie siècle, La découverte, 2014
  • Ce cauchemar qui n'en finit pas. Comment le néolibéralisme défait la démocratie, Paris, La Découverte, 2016.

Camille Lepetit

  • Les Zad,des espaces d'expérience et d'émancipation, Paris, L'unebévue éditeur coll. La menthe à l'eau,2018

Anne Querrien

  • « La propriété narrative », Multitudes n° 41

Michel Foucault

  • Naissance de la biopolitique, Cours au Collège de France 1978-1979, Hautes études Gallimard Seuil.

Starhawk

  • Rêver l'obscur, femmes,  magie et politique, préface Émilie Hache, postface Isabelle Stengers, éditions Cambourakis, collection Sorcières, Paris, 2015.
  • Parcours d'une altermondialiste, De Seattle aux Twin Towers éd. Les empêcheurs de penser en rond, 2004
  • Chroniques altermondialistes : tisser la toile du soulèvement global, éd. Cambourakis, mai 2016

Silvia  Federici

  • Caliban  et  la sorcière,  femmes,  corps,  et  accumulation  primitive,  Marseille Senonevero et Genève-Paris,Entremonde, 2014
  • Point zéro : Propagation de la révolution, salaire ménager, reproduction sociale, combat fémi­niste, éd. IXe, 2012.

Gilles Deleuze & Félix Guattari

  • L'anti-œdipe, et Mille plateaux, capitalisme et schizophrénie, I et Il, Paris, Minuit.
  • Qu'est-ce que la philosophie ? Paris Minuit,

Félix Guattari

  • Qu'est-ce que l'écosophie (textes réunis et présentés par Stéphane Nadaud), Éditions Lignes, 2014

Jacques Lacan

  • « Position de l'inconscient», Écrits, Paris, Seuil, 1966
  • D'une réforme dans son trou février 1969. Pas-tout Lacan, site elp.

Sigmund Freud

  • Pulsions et destins des pulsions
  • Malaise dans la civilisation

Isabelle Stengers

  • Penser avec Whitehead. Une libre et sauvage création de concepts, Paris, Le Seuil, « L'ordre philosophique », 2002.
  • avec Philippe Pignarre, La Sorcellerie capitaliste, Paris, La Découverte, 2005.
  • avec Didier Debaise Gestes spéculatifs, Dijon, Les presses du réel, 2015.

Serge Gutwirth, Isabelle Stengers

  • « Le droit à l'épreuve de la résurgence des commons », Revue juridique de l'environnement, 2016/2, p. 317.

Donna Haraway

  • "Savoirs situés", traduction Denis Petit, in Manifeste cyborg et autres essais
  1. V. Despret, « En finir avec l'innocence. Dialogue avec Isabelle Stengers et Donna Haraway » in
  2. E. Dorlin et E. Rodriguez (eds.), Penser avec Donna Haraway, Paris, Presses Universitaires de France, 2012.
  3. E. Hache (ed.), De l'univers clos au monde infini, Paris, Éditions Dehors, 2014.

Sam Bourcier

  • Homo  lnc.orporated,  Le Triangle et la Licorne qui pète, Paris, éd.Cambourakis, sept. 2017

 

Inscriptions sur place à 9h.

Formation permanente 275€. À titre individuel 100€. Tarif réduit 50€
CLINIC ZONES 212 avenue du Maine, 75014 PARIS - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Direction et coordination : Anne Marie Ringenbach, Mayette Viltard.